Après avoir investi


Comprendre les éléments clés de votre compte titres ?

Assurer le suivi de votre portefeuille titres


 

Comprendre les éléments clés de votre compte titres ?


Le compte titres est un compte bancaire rattaché à un compte espèces (ou compte courant) qui permet de réaliser les opérations d’achat et de vente en débitant ou créditant celui-ci du montant de ces opérations. Ce compte courant peut être spécialement dédié au fonctionnement du compte-titres ou être celui que vous utilisez pour les opérations courantes de tous les jours.

 
Le compte-titres se présente, en règle générale, sous les mêmes formes qu’un compte courant, à savoir :

 

  • Compte Individuel : une seule personne est propriétaire du compte et lui seul peut effectuer les opérations ;
  • Compte Joint : deux personnes sont titulaires et chacune peut effectuer les opérations indépendamment de l’autre ;
  • Compte Indivis : un compte indivis suppose que tous les titulaires du compte (2 au minimum) doivent donner leur agrément pour qu’une opération puisse s’effectuer ; le compte indivis est souvent utilisé dans le cadre d’une succession où les héritiers reçoivent le compte d’un parent.

Il peut également être ouvert à un mineur, mais bien sûr, dans ce cas, il ne pourra fonctionner que sous la responsabilité de son représentant légal.

Un compte titres peut inclure tous les investissements en Bourse (Actions, Obligations, OPCVM, etc.)
Le compte-titres n’a aucune limite, il permet les achats et les ventes de titres à hauteur des disponibilités du compte chèque et des opportunités du marché.

Le compte titres ne peut pas être débiteur sur un titre donné puisqu’il n’est pas possible de vendre plus de titres que ce qu’on possède.

Il est possible de donner procuration à une tierce personne pour réaliser les opérations, comme cela se fait sur les livrets et compte courant.

Il est à noter que le compte titres ne contient pas de liquidités. Les achats de titres sont inscrits au crédit et les paiements sont inscrits au débit du compte chèque. Inversement, les ventes de titres sont inscrites au débit du compte titres et les sommes reçus sous forme de dividendes, coupon ou contre valeur des titres sont inscrits au crédit du compte chèque.

Une personne peut posséder autant de compte titres qu’il le souhaite dans autant d’établissements financiers le proposant.

Haut de page


 

Assurer le suivi de votre portefeuille titres


Il faut lire régulièrement les avis d’opérés, relevés de situation et comptes rendus de gestion. En cas d’incompréhension, de doute ou de désaccord avec votre intermédiaire :

  • Réagissez rapidement auprès de lui ;
  • Formalisez votre position par écrit si votre désaccord persiste ;
  • Gardez tous les documents pouvant prouver vos affirmations.

Vous devez suivre la vie des sociétés dans lesquels vous investissez. En règle générale, votre intermédiaire financier n’est pas tenu de vous répercuter l’information publiée par les sociétés, les analystes, les chroniqueurs financiers et les autorités de régulation.

Il est important de lire vos avis d’opérés avant de les ranger, à la fois parce que vous devez savoir comment vous faites par rapport à vos objectifs et parce que vous avez besoin pour voir si votre compte est exacte, avec toutes vos transactions comptabilisées et enregistrées correctement.

Si vous avez tous vos placements dans des comptes avec un seul intermédiaire financier, vous pouvez obtenir un état récapitulatif contenant des informations sur tous vos comptes. Toutefois, si vous avez des comptes chez plusieurs intermédiaires, vous devrez peut-être en essayer plusieurs états différents pour obtenir une image complète de votre performance du portefeuille total.

En plus de vous envoyer régulièrement des avis d’opérés, quelques intermédiaires proposent de vous donner 24 heures d'accès à votre compte en ligne, de sorte que vous pouvez consulter les dernières valeurs de vos avoirs à tout moment.

Votre relevé mensuel ou trimestriel vous indique la valeur de marché actuelle de vos placements à compter de la date de clôture, la variation de valeur depuis le dernier relevé, et la mise à jour depuis le début de l’année. Vous verrez également un registre de vos transactions pour la période précédente, y compris les achats et les ventes, et des informations sur les dividendes, le revenu des obligations, et les distributions de fonds mutuels, ainsi que les gains et pertes en capital réalisés et non réalisés. Certains relevés indiquent aussi les gains prévus et fournissent des graphiques à secteurs, montrant la façon dont votre portefeuille est alloué. 

Haut de page

Text Resize