Avant d'investir



Les questions clés avant d'investir

Votre profil d'investisseur

Comment investir raisonnablement

Comportements interdits



Les questions clés avant d'investir


L’horizon de placement ou la durée de l’investissement est un élément important dans le choix du placement. On distingue généralement les durées suivantes :

  • Le court terme : moins d’un an ;
  • Le moyen terme : entre 1 à 5 ans ;
  • Le long terme à partir de 5 ans.

L’horizon de placement doit être déterminé selon votre besoin de liquidités et selon l’épargne constituée (de précaution, d’acquisition ou d’investissement).

Pour l’épargne de précaution, l’investissement court terme est parfaitement adaptable.

Les objectifs de placement doivent être clairement définis. Si l’objectif est de constituer un capital pour des besoins futurs (retraite, études supérieurs des enfants, logement, etc.) ou si l’objectif est de fructifier une épargne existante pour des besoins moyen court terme (petites acquisition de biens, meubles, voyages, etc.). En fonction de ses objectifs, le choix peut être orienté pour des fonds de capitalisation ou pour des fonds de distribution.

Le Tempérament d’investisseur : votre comportement face à des mauvaises tendances du marché ou à des pertes subis sur votre investissement. Si ce genre d’événements est susceptible d’impacter négativement votre quotidien, il faudrait intégrer cet élément dans la prise de risque lors de chaque investissement.
 
Epargne disponible : L’épargne disponible est la partie du revenu non affecté à la consommation. Elle peut être placé en banque dans les comptes sur carnet, dépôt à terme, OPCVM monétaires, etc. Dans ce cas, c’est une épargne dite rémunérée à la différence de l’épargne thésaurisée qui ne porte pas d’intérêts.

Comment s’informer ? Avant d’entamer n’importe quelle procédure d’investissement, il faut que vous rassembliez toutes les informations disponibles afin que vous puissiez mesurer l’ampleur du risque que vous allez encourir, et donc savoir si vous serez prêt à le supporter ou pas.

Dans notre culture marocaine : « Myat tekhmima w tekhmima, wela derba blm9ess ». Ainsi, avant de se lancer dans n’importe quel type d’investissement, il faut étudier toutes les éventualités possibles. Ceci vous évitera de prendre une décision non réfléchie.

A cet effet, il existe des notices d’informations qui présentent les caractéristiques précises des produits que vous pouvez trouver chez les intermédiaires financiers, les banques qui proposent les produits, mais également sur le site de l'AMMC (Autorité Marocaine du Marché des Capitaux) et sur le site de la bourse de Casablanca.

Il existe également une obligation d’information imposée par l'AMMC. En effet, les sociétés cotées en bourse, les fonds de gestion collective doivent répondre à toutes les exigences des actionnaires et souscripteurs en matière d’informations.

Haut de page



Votre profil d'investisseur


Le comportement des investisseurs face aux risques dépend de l’aversion pour le risque de chaque investisseur, en d’autres termes, la capacité d’un investisseur à prendre des risques plus importants que ceux d’autres investisseurs.

L’aversion au risque diffère selon votre type de personnalité. Ainsi, vous devez absolument vous connaître pour pouvoir décider quel produit choisir.

Si vous êtes du type à prendre des risques tout en assumant les conséquences vous pouvez vous lancer dans les valeurs risquées, puisque plus une valeur est risquée, plus son rendement est élevé.

Si vous êtes du type à ne pas prendre de risque et à avoir peur de perdre votre argent, privilégiez dans ce cas les produits d’épargne, tels que les comptes d’épargne rémunérés.

Haut de page


 

Comment investir raisonnablement


Connaissance approfondie des instruments financiers (voir rubrique instruments financiers )

Prendre connaissance des émetteurs (Voir espace émetteurs)


Choix de l’intermédiaire

Vous pouvez investir en bourse à travers :

  • Une société de bourse (ordre direct)
  • Votre agence bancaire (ordre indirect)
  • Une société de gestion de portefeuille (gestion de portefeuille sous mandat)

Quelque soit le moyen, il faut choisir l’intermédiaire qui met à votre disposition toutes les informations nécessaires à la prise de décision.

Si vous passez beaucoup de temps à faire des analyses et des recherches sur les titres cotés, si vous êtes disponible et vous assurez le suivi régulier de vos investissements, vous pouvez investir directement à travers une société de bourse ou votre agence bancaire.

Si vous n’avez pas de connaissances approfondies sur les marchés financiers et vous n’avez pas le temps pour suivre de près vos investissements et vous ne voulez pas prendre le risque de choisir vous-même les titres objet de vos investissements, il est recommandé de passer par l’intermédiaire d'un gestionnaire de portefeuille.

La gestion de portefeuille sous mandat est offerte par les Sociétés de Bourse et les Sociétés de Gestion.

Choix des titres

En fonction de votre aversion pour le risque, de vos objectifs et de votre horizon de placement, le choix d’investissement varie d’un épargnant à l’autre.

Ainsi, si vous ne souhaitez pas prendre des risques, et si vous n’avez pas le temps et la connaissance vous permettant d’assurer une gestion régulière de vos placements, il est recommandé d’investir dans des parts d’OPCVM.    

Etudes et recherches

Si vous décidez d’investir directement à travers une Société de Bourse vous devez disposer de toutes les informations relatives à votre investissement. La prise de décision doit être basée sur des éléments précis sur les risques et caractéristiques de chaque titre objet de l’investissement. Vous devez absolument procéder à l’analyse de l’émetteur à travers les rapports d’activités, les états financiers, les analyses financières, analyses sectorielles, analyse macro économiques…il faut éviter de prendre une décision d’investissement sur la base d’une rumeur ou sur la base du comportement d’autres investisseurs, surtout si leur choix n’est pas basé sur des éléments rationnels et scientifiques.

Investir l’épargne disponible

Il ne faut investir que l’épargne disponible, en d’autres termes, il faut garder une partie de l’épargne sous une forme liquide pour pouvoir répondre à vos besoins en liquidité en cas d’urgence. Il ne faut jamais investir de l’épargne que vous utilisez pour payer des engagements ou des échéances de crédit. Il faut aussi éviter d’emprunter pour investir.

Horizon de placement

Il y a deux objectifs de l’investissement en bourse :
•    L’investissement à long terme pour fructifier son épargne pour une utilisation future ;
•    L’investissement à court terme dans un but spéculatif.
L’investissement long terme est en principe l’objectif essentiel de l’investissement en bourse. En effet, l’analyse des rendements historiques des cours des titres cotés à démontré que l’investissement à court terme est souvent très volatile et que la bourse connait des cycles de hausse et de baisse sur des périodes plus ou moins courtes. Par contre l’investissement à long terme peut s’avérer très rentable pour l’investisseur.

Timing des transactions

C’est une stratégie qui consiste à investir son épargne à intervalles de temps différents et fait jouer les fluctuations de marché en votre faveur. Investir un montant donné à un moment donné permet de diminuer le cout moyen de chaque titre que vous achetez. En effet, cette stratégie vous permet d’acheter un plus grand nombre de titres en cas de baisse des cours et en cas de hausse des cours votre cout moyen par titre devient inferieur au prix d’acquisition.

Diversification

Le meilleur moyen pour minimiser les risques est la diversification. Si vous investissez en action, il faut investir dans des actions de sociétés et de secteurs différents. Si vous investissez en OPCVM, il faut investir dans plusieurs fonds au lieu d’un seul. Les pertes d’une action ou d’un fonds sont compensées par les gains des autres.

Suivi rigoureux

Il faut assurer un suivi régulier de votre investissement et veillez à ce que vos objectifs d’investissement sont toujours les mêmes. Assurer vous toujours des ordres de bourse et instructions que vous donnez à votre intermédiaire et vérifier régulièrement vos relevés de comptes.

Vigilance

Il faut se méfier des promesses de gains rapides et garantis ainsi que les taux de rendement élevés. Rappelez-vous que les risques augmentent avec la rentabilité et que l’investissement en bourse peut engendrer des gains mais aussi des pertes. Il faut que vous soyez convaincu de votre décision ou choix d’investissement sans être influencé par votre intermédiaire ou par votre entourage.

Connaissance des droits et obligations

Voir rubrique : vos droit.

Haut de page



Comportements interdits


L’investisseur doit être conscient que certains comportements dans le marché des valeurs mobilières sont interdits, y compris les suivants :

  • Achat ou vente d'un titre en ayant des informations privilégiées et non publiques, concernant l'émetteur (Délit d’initié). Le détenteur d'une information confidentielle a une obligation d'abstention jusqu'à ce que l'information soit publique.
  • L'utilisation de tout dispositif de manipulation ou d'autres artifices pour effectuer des transactions afin d’inciter à l'achat ou à la vente d’un titre donné (manipulation des cours) ;
  • La diffusion d’information fausse ou trompeuse.

Haut de page

Text Resize