Glossaire

A B C D E F H I L M O P R S T V
  • Apport de titres

    Opération qui permet à un actionnaire de transférer des titres cotés à une autre personne, physique ou morale en contrepartie d'avantages convenus entre les deux. L'apport s'opère en dehors de la feuille de marché mais étant considéré comme une transaction il est soumis à l'obligation d'enregistrement à la Bourse de Casablanca.

  • Assemblée Générale Extraordinaire

    Réunion des actionnaires d'une société, leur permettant d'approuver des décisions ou des opérations importantes qui n'entrent pas dans les compétences de l'assemblée générale ordinaire, comme les augmentations de capital et les modifications de statuts.

  • Assemblée générale mixte

    Assemblée générale extraordinaire des actionnaires dans laquelle seront prises des décisions relevant aussi bien de la compétence de l'assemblée générale extraordinaire que celle de l'assemblée générale ordinaire.

  • Assemblée Générale Ordinaire

    Réunion annuelle des actionnaires d'une société, leur permettant d'approuver des décisions d'ordres générales comme les comptes.

  • Attribution gratuite d'actions

    Opération qui consiste à augmenter le capital d'un émetteur par incorporation des réserves et distribution gratuite des titres aux actionnaires et aux détenteurs des droits d'attribution au moment de l'augmentation.

  • Au mieux (ordre)

    Appellation anciennement utilisée par les professionnels du marché boursier pour désigner un ordre sans indication de prix qui s'exécute dès que les conditions de marché le permettent. Afin d’éviter la confusion que peut dégager l’usage de cette terminologie (le client peut penser que cet ordre s’exécute « au mieux de ses intérêts » alors qu’en réalité il peut acheter au prix le plus cher ou ventre au plus bas de la journée, dépendamment des ordres présents sur le marché et le moment où son ordre est introduit dans la feuille) la réglementation actuelle adopte la seule appellation « au prix de marché ».

  • Au prix de marché (ordre)

     Ordre de bourse formulé sans indication de prix. Il sera exécuté en fonction des conditions de marché. Si l’ordre est introduit avant l’ouverture de la valeur, il sera servi au cours d’ouverture du jour, si la priorité de l’ordre et les quantités disponibles le permettent. Si l’ordre est introduit pendant la séance de cotation en continu, il sera exécuté au cours de la meilleure limite (et uniquement à cette limite) en sens inverse de l’ordre présent sur la feuille de marché au moment de son introduction.L’ordre au prix de marché ne garantit ni une exécution certaine (tout dépend des quantités disponibles), ni une exécution au meilleur cours du jour, mais il sera prioritaire par rapport à un ordre à cours limité.

  • Augmentation de capital

    Opération décidée par l'assemblée générale extraordinaire qui consiste à augmenter le capital social de la société. Les deux formes les plus fréquentes sont l'augmentation de capital en numéraire et l'augmentation de capital par incorporation des réserves et attribution gratuite des titres.

  • Autocontrôle

    Fait pour une société de détenir ses propres actions par l'intermédiaire de ses filiales ou sous-filiales.

  • Autorité de marché

    Autorité publique au Maroc (dans d'autres pays celle-ci peut être professionnelle ou mixte) chargée d'une mission de régulation du marché, dotée d'attribution importantes (pouvoir quasi réglementaire, pouvoir de contrôle et d'enquête et pouvoir de sanction) applicables tant aux marchés qu'aux intervenants professionnels ou non professionnels et bénéficiant d'une certaine indépendance, tant vis à vis de l'Etat que du secteur régulé.

  • Avis d'opéré

    Document adressé par l'intermédiaire financier à son client pour lui confirmer l'exécution d'une transaction.L'avis d'opéré désigne aussi le support via lequel la société de bourse informe le dépositaire du client des caractéristiques des transactions qu'elle a réalisées pour lui (nombre de titres, cours, valeur etc.) afin qu'il valide le dénouement de l'opération. C'est une action indispensable dans le processus d'ajustement préalable au dénouement des transactions.