A - B - C - D - E - F - H - I - L - M - O - P - R - S - T - V

Quantité minimale de titres exigée pour qu'une transaction soit éligible au marché de blocs. Elle est fixée par la Bourse de Casablanca pour chaque valeur sur la base du volume historique constaté sur les deux marchés, et révisée semestriellement.

Tout intermédiaire financier habilité et toute personne morale émettrice d'une des valeurs admises aux opérations du Dépositaire central.

Opération consistant à transférer directement des valeurs mobilières cotées d'une personne à une autre et sans passer par l'un des marchés de la bourse. Les transferts directs n'impliquent pas de compensations pécuniaires et ne peuvent être réalisées qu'entre conjoints, ascendants et descendants directs au premier et second degré ou suite à une succession ou un legs. Les transferts directs doivent être déclarés à la Bourse de Casablanca dans les délais légaux.

Annuellement, la Société Gestionnaire examine la conformité des émetteurs aux dispositions relatives aux conditions d'inscription à la cote (nombre de titres diffusés dans le public, montant des capitaux propres etc.) propres à chaque compartiment. En cas de non respect des critères, les titres de l'émetteur sont transférés vers un autre compartiment ou radiés de la cote.